Logo Conseils-Sport.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Sport.fr, 2022

Pourquoi vous ne maigrissez pas malgré votre régime et pratique de sport ? Les raisons et solutions

  1. Nutrition >
  2. Régimes alimentaires >
  3. Pas de perte de poids malgré régime et sport
pas de perte de poids malgré régime et sport

La perte de poids est une préoccupation qui taraude l’esprit de plus d’un. Des régimes alimentaires sont entrepris chaque jour et vous ne savez à quel sort vous vouer. Pour plusieurs, il faut mettre le corps au défi avec des accessoires de musculation afin d’éliminer les bourrelets. Pour d’autres, il faut se priver de la nourriture pour maigrir efficacement. Certains préfèrent encore associer une alimentation saine et équilibrée à un programme d’entraînement intensif pour avoir un résultat probant.
Se résoudre à perdre quelques kilos superflus est une décision louable. Toutefois, il appert que dans certaines circonstances les résultats ne sont pas convaincants malgré vos motivations. En effet, il existe plusieurs facteurs qui constituent une entrave au processus d’amaigrissement. Heureusement, de nombreuses solutions permettent de faire face à cette situation malencontreuse. Focus !

Une mauvaise alimentation ou une alimentation non équilibrée

Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que votre poids stagne malgré les heures passées en salle de gym et l’adoption d’un régime. C’est d’ailleurs extrêmement frustrant et démotivant de ne pas être récompensé à la hauteur de ses efforts. Avant de faire une analyse approfondie de ce qui cloche, vous devez porter une attention particulière à votre alimentation.

Gardez à l’esprit que la prise de masse graisseuse est souventcausée par une alimentation mauvaise ou non équilibrée. Si le sport permet de brûler un maximum de graisses, seul, il n’est pas suffisant. Vous devez en amont corriger votre alimentation. Elle doit en effet, créer un déficit entre les calories consommées et le besoin de l’organisme. Cela oblige le corps à puiser dans les réserves de graisses pour combler cette carence. Ainsi, vous devez éviter la consommation de certaines catégories d’aliments.

Les aliments riches en sucre

Certains aliments font grossir sans que l’on s’en aperçoive même s’ils sont consommés à faible dose. En premier lieu, il y a les sodas. Ces derniers constituent une réserve importante de sucre. De ce fait, ils contribuent non seulement à la prise de poids mais exposent également au diabète. Il faut aussi préciser que ces produits sucrés renferment du gaz, qui peut faire gonfler les organes du système digestif et provoquer des désagréments importants.

Contrairement aux idées reçues, les jus de fruits industriels sont néfastes pour l’organisme. En réalité, ils contiennent du sucre en quantité démesurée. Le taux de sucre qu’ils recèlent, excède le nombre de calories dont l’organisme a besoin. Par ailleurs, les céréales, les fruits secs et la vinaigrette contiennent des sucres cachés. Ils affaiblissent le système immunitaire, augmentent le risque de diabète et ralentissent la perte de poids.

Les aliments ultra-transformés

Les aliments ultra-transformés réduisent à néant toutes vos chances de fondre des kilos. Il s’agit des produits génétiquement modifiés (OGM), des édulcorants artificiels, des aliments transformés à base de soja, l’huile de maïs… Ces derniers contiennent des produits chimiques et des perturbateurs endocriniens qui causent des déséquilibres hormonaux. De ce fait, ils vous empêcheront de perdre de poids.

Les produits laitiers

Les produits laitiers ne sont pas trop recommandés dans le cadre d’un régime minceur. De nombreux spécialistes en diététique soutiennent l’idée selon laquelle, le lait et ses dérivés sont riches en calories et en graisses saturées. Ils peuvent donc vous fait prendre du poids. À titre illustratif, 100 g de Comté (fromage français) vous apporteront 447 calories. Il est important de préciser qu’une intolérance au lactose ou une allergie au lait peut occasionner de nombreuses inflammations à l’origine des ballonnements.

Les aliments riches en graisses

Les aliments riches en graisses ont toujours eu une mauvaise réputation. Les pommes de terre, les frites et les chips sont souvent préparées avec beaucoup de sel et des gras trans. Et il est facile d’en consommer beaucoup plus que ce dont on a besoin. Le fait de manger beaucoup de pommes de terre, frites et chips peut augmenter le risque de surpoids.

Ne soyez pas également étonné de vous sentir à l’étroit dans vos vêtements en consommant assez de jambon, bacon, lardon, saucisson et saucisses. La charcuterie a un impact négatif sur votre silhouette. Il en est de même pour les hamburgers, nuggets et les autres produits des fast-foods.

Le poids idéal est atteint

Si malgré vos efforts vous n’enregistrez aucune progression significative, c’est peut-être parce que vous n’avez plus de poids à perdre. Cela peut paraître anodin, mais si vous avez atteint votre poids santé, le sport et votre régime ne feront varier que très faiblement votre poids. Ce qui ne serait pas trop visible sur votre balance. Cela induit l’idée selon laquelle, si le corps trouve son équilibre, il n’y aura plus de perte de poids notable sauf avec des pratiques extrêmes. Ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter le sport. Un effort physique est utile pour peaufiner votre silhouette, galber et tonifier certaines parties de votre corps.

Il existe plusieurs méthodes pour déterminer votre poids santé. Dans la multitude de propositions qui s’offrent à vous, les plus connues sont : la formule de Lorentz, de Creff et de Monnerot-Dumaine.

Le calcul du poids idéal selon la formule de Lorentz

Cette méthode n’a rien à avoir avec l’indice de masse corporelle. Elle date de 1929 et emploie les propriétés de la formule de Broca. Le calcul du poids idéal par la formule de Lorentz n’a de valeur que si votre âge se situe entre 18 et 65 ans. Traditionnellement, les femmes enceintes et les athlètes ne doivent pas utiliser cette astuce pour connaître leur poids santé.

Dans la pratique, la formule pour calculer le poids idéal des hommes est la suivante : Poids idéal = H-100 – ((H-150)/4). Celle des femmes est la suivante : H-100 – ((H-150)/2,5) [où H est la taille exprimée en centimètre et le résultat, donné en Kilogramme]

Le poids idéal selon la formule de Creff

La formule de Creff fait partie intégrante des méthodes populaires permettant de connaître le poids idéal théorique. Ce dernier diffère d’ailleurs selon votre morphologie. Si vous avez une forme pulpeuse ou généreuse, votre poids sera augmenté de 10 % par rapport à un individu normal. Le poids idéal d’une personne gracile sera diminué de 10 % par rapport à une personne normale. Voici les formules qui permettent d’avoir une appréhension exhaustive de cette technique.

Poids idéal d’une personne ayant une morphologie “normale“ = (H-100 + A / 10) × 0,9

Poids idéal d’une personne “mince“ = (H-100 + A/ 10) × 0,92

Poids idéal d’une personne possédant une morphologie “large“ = (H – 100 + A/ 10) × 0,9 × 1,1

[H est la taille exprimée en centimètre, A l’âge en année et le Poids en Kilogramme].

La notion de poids idéal selon Monnerot-Dumaine

On ne peut évoquer les échelles permettant d’évaluer le poids idéal sans mentionner la formule de Monnerot-Dumaine. Elle prend en compte deux paramètres que sont : la masse musculaire et l’ossature. À l’instar de tous les autres procédés, celui-ci est purement indicatif. Vous pouvez le calculer manuellement par cette formule : Poids idéal = H – 100 + (4 × circonférence du poignet) / 2. [H est la taille estimée en cm de même que la circonférence du poignet].

Un dysfonctionnement hormonal

De nombreux médicaments ont pour effet secondaire de rendre la perte de poids difficile ou dans certains cas de faire gagner du poids. On dénombre parmi ceux-ci les antidépresseurs, les pilules contraceptives, les injections d’insuline, les traitements du diabète et les médicaments contre les rhumatismes. En effet, ces médicaments influencent fortement les principales hormones qui jouent un rôle prépondérant dans le stockage et la combustion des graisses. Ce sont l’insuline, la leptine, la ghréline, le cortisol et les œstrogènes.

L’insuline

Cette hormone sécrétée par le pancréas plus précisément dans les îlots de Langerhans permet au glucose d’entrer dans les cellules du corps. Elle est considérée comme la principale hormone de stockage de graisse. De nombreuses études révèlent qu’elle inhibe la désagrégation des réserves de graisse.

La leptine

Les personnes en surpoids présentent généralement des niveaux élevés de leptine. D’après plusieurs investigations, une personne obèse a un niveau de leptine 4 fois plus élevé qu’un individu de poids normal.

La ghréline

Également connue sous le nom d’hormone de la faim, la ghréline est considérée comme l’antagoniste de la leptine. Cette hormone digestive stimule l’appétit en envoyant un message à l’hypothalamus. De manière générale, son taux est élevé avant les repas et s’amenuise à mesure que l’estomac se remplit. Le cas échéant, il s’agit d’une perturbation hormonale.

Le cortisol

Face aux situations stressantes, les glandes corticosurrénales secrètent une hormone glucocorticoïde : le cortisol. Cette hormone du stress permet la régulation des protéines, de lipides, des ions, des glucides et de l’eau. Cela permet de limiter une éventuelle variation de l’équilibre physiologique de l’organisme. Il est donc très utile pour notre survie. Un taux chroniquement élevé conduit à une suralimentation et par ricochet à un gain de poids.

Les œstrogènes

Les œstrogènes constituent la principale hormone sexuelle féminine (on les retrouve également chez les hommes). Ils permettent de réguler le métabolisme et la prise de poids. Toute modification de cette hormone a une répercussion négative sur la forme physique.

Somme toute, en cas de déséquilibre hormonal causé par des médicaments, il s’ensuit des problèmes de poids.

La graisse perdue a été remplacée par de l’eau : rétention d’eau

Si vos taux d’hormones sont normaux et que vous ne maigrissez pas malgré vos efforts, c’est peut-être parce que vous faites de la rétention d’eau. Mieux, vous perdez de la graisse mais pas du poids. Sachez que cela tout à fait possible.

L’organisme se met parfois à retenir les liquides qui doivent être acheminés vers les reins. Au lieu de les évacuer, le corps stocke ces liquides entre les organes et la peau. Cela provoque un inconfort et le corps se met à gonfler, à prendre du volume. De nombreux facteurs entrent en compte : une mauvaise circulation sanguine, l’excès de sel dans vos repas, une immobilité prolongée, des anti-inflammatoires, etc.

Supposons qu’en temps normal vous perdez 0,5 kg de graisse par semaine et que ça fait deux semaines que votre poids ne bouge pas. En réalité, vous avez perdu 1 kg de graisse mais pris 1 kg d’eau. Dans ces conditions, votre rendu visuel ne sera pas réconfortant malgré votre hygiène alimentaire et vos séances d’entraînement. Heureusement, ce problème est facilement solvable.

Une augmentation de la masse musculaire

La musculation est l’une des raisons qui expliquent le fait que les aiguilles de la balance n’affichent aucune perte de poids. Il s’agit des exercices physiques qui visent le développement des muscles squelettiques pour acquérir du volume musculaire et plus de force. Ainsi, ces activités permettent de brûler plus de calories et de prendre du muscle. Pour rappel, le muscle est plus lourd que la graisse.

Au fil des séances, le muscle se substitue à la masse graisseuse. Vous aurez l’impression de ne pas maigrir mais en réalité, votre silhouette s’affine et votre corps devient plus « fit ». Au lieu de vous concentrer sur la perte de poids et sur votre balance, pensez plutôt aux avantages de ces exercices.

Un stress excessif

Le stress est un une réaction biologique face à des évènements difficiles considérés comme une menace ou un défi. C’est une réaction de l’organisme qui est variable selon la tolérance du sujet. Lorsqu’elle est de courte durée, il s’agit d’une réaction normale qualifiée de stress sain. Mais si vous êtes constamment sous tension, c’est donc un stress excessif. Cet état de stress d’une intensité importante peut avoir un impact majeur sur votre poids.

Il peut se manifester par un état d’irritabilité, des difficultés de concentration, des vertiges, etc. Le stress constant entraine la production des hormones responsables du stockage de graisse. Au nombre de celles-ci figure le cortisol. La surproduction de cette hormone empiète sur votre projet d’amaigrissement. Par ailleurs, un état de stress chronique favorise les fringales à outrance. De nombreuses recherches révèlent que gérer le stress est salvateur pour la perte de poids.

Voici énumérés ci-dessus les raisons principales pour lesquelles vous ne perdez pas du poids en dépit de votre régime et de vos exercices physiques. La bonne nouvelle, il existe de nombreuses solutions pour permettre à votre corps de se retrouver en déficit calorique et de perdre du poids. Toutefois, il importe de préciser qu’elles ne sont pas des recettes miracles.

Corrigez vos habitudes alimentaires

Pour accélérer la perte de poids, vous devez changer vos comportements alimentaires “Manger mieux et bouger plus “. C’est la meilleure option sans devoir tirer un trait sur les petits plaisirs gustatifs. Il est beaucoup plus utile de se faire plaisir avec une nourriture saine que de suivre un régime hypocalorique. Tous les régimes sont d’ailleurs restrictifs et génèrent un sentiment de frustration et de privation. Il existe des façons naturelles pour à la fois réduire son réservoir de graisse et obtenir une parfaite santé.

Consommez des fruits et légumes

Les vertus thérapeutiques des fruits et légumes ne sont plus à démontrer. Ces alliés santé sont de véritables sources ou réserves de vitamines, minéraux et antioxydants. Outre le fait qu’ils réduisent les risques de cancer, ils permettent d’avoir un gain énorme d’énergie chaque jour.

Certains d’entre eux sont considérés comme des alliés minceurs grâce à leurs propriétés drainantes, détoxyfiantes et à leur capacité d’augmenter la sensation de satiété. Ce sont : le melon, la pastèque, le pamplemousse, le citron, la myrtille, l’ananas, le citron, les choux, le céleri, la fraise. La papaye est un allié minceur qui doit toujours faire partie de votre composition alimentaire.

Manger lentement

Saviez-vous que vous pouvez prendre du poids en mangeant plus rapidement ? La manière dont vous mangiez a une grande incidence sur l’évolution de votre poids. De nombreuses études ont démontré qu’en mangeant plus lentement, vous consommez moins de calories (579) que celui qui mange rapidement (645).

Si vous mangez vite, le corps n’aura pas assez de temps pour relayer l’information au cerveau que vous êtes rassasié. Il faut au minimum 20 minutes au cerveau pour enregistrer cette information. Alors que si vous mangez moins vite, vous aurez le temps de comprendre que votre estomac est rempli.

Buvez suffisamment d’eau

L’eau est non calorique et constitue une meilleure alternative aux boissons alcoolisées et chaudes. Boire de l’eau en même temps que votre repas aide à perdre quelques kilos. Une étude a été faite dans ce sens sur des volontaires ayant entre 55 et 75 ans. Elle révèle que les sujets qui prennent leur repas en buvant simultanément de l’eau perdent 2 kilos lus que ceux qui boivent après un mets. Par ailleurs, boire de l’eau réduit les sensations de faim quand vous êtes déshydraté et vous empêche de succomber aux grignotages.

Évitez de dîner trop tard

Les dîners tardifs entraînent une prise de poids. Cette habitude est donc à proscrire. Selon plusieurs spécialistes, si vous consommez des calories tard dans la nuit, il vous sera plus difficile de les dépenser. De plus, avec le stress rencontré durant la journée, vous aurez tendance à manger plus dans la nuit. L’idéal serait de manger régulièrement à 20 heures.

Ajustez l’équilibre Sodium Potassium

Un taux anormal de sodium et de potassium dans le corps crée une rétention d’eau, ce qui n’est pas bénéfique pour votre poids. Pour ceux qui ne le savent pas, le Sodium et le Potassium forment un tandem indispensable à la bonne régulation de la tension artérielle. Vous ne devez donc pas sous-estimer ce couple physiologique que vous consommez sans calculs.

Le Sodium amène de l’eau dans les cellules tandis que le Potassium la draine hors des cellules. Pour vaincre la rétention d’eau, vous devez consommer plus de Potassium que de Sodium. Pour illustrer cette allégation avec des chiffres, si vous consommez 2 g de Sodium, vous devez prendre 4 g de Potassium.

Pour éviter une consommation abusive de sodium, vous devez lire attentivement les étiquettes. Il est conseillé également de réduire votre surconsommation d’aliments salés, d’éviter les plats cuisinés, le pain, la charcuterie et le sel de cuisine. Priorisez le cacao, les tubercules, les champignons, les algues, la datte, l’amande, les épinards, la banane, les châtaignes qui sont des aliments riches en potassium.

Optez pour des activités physiques qui font le plus maigrir

Si, faire du sport permet de brûler la graisse corporelle, il faut toutefois bien choisir son activité physique pour avoir un résultat positif rapidement. Les sports qui font travailler le cardio sont les plus recommandés. Ils sont de nature à accélérer le fonctionnement du métabolisme. Voici une liste non exhaustive des sports à pratiquer pour un dégraissage durable.

La marche, un moyen simple pour maigrir

Cette pratique renforce le cœur et permet de dessiner les abdominaux. Cerise sur gâteau, elle est très facile à réaliser. Vous pouvez vous adonner à cette activité à la maison ou à l’extérieur. Si vous aviez du mal à enfiler votre jogging, remplacez juste votre moyen de transport par la marche soutenue. Pour un résultat épatant sur un long terme, sa pratique doit être régulière.

Le saut à la corde, un bon moyen pour mincir

Également facile à pratiquer, le saut à la corde fait partie des émules puisqu’il présente des avantages multiples. Il fait travailler l’ensemble des muscles et diminue la production du cortisol dans le sang, une hormone qui, est en excès, empêche d’avoir un sommeil réparateur. Il faut toutefois bien choisir sa corde (elle doit correspondre à votre taille) et bien coordonner vos mouvements pour brûler les excès de graisses.

La natation, un bon programme pour brûler les kilos superflus

À l’instar du saut à la corde, la natation fait travailler les jambes, les bras et les abdominaux. Cela est dû à la pression de l’eau sur les muscles. Ce sport énergivore vous fait brûler environ 400 calories pour une heure d’exercice à vitesse modérée. Que ce soit la brasse, le crawl, le papillon, tous les types de nage renforcent vos muscles et vous permettent d’avoir une silhouette bien proportionnée. Ce sport peut être pratiqué par des enfants, des adultes et même des femmes enceintes.

L’escalade, un sport pour tonifier sa silhouette et maigrir rapidement

L’escalade est un exercice dynamique qui sollicite l’ensemble du corps (avant-bras, épaules, muscles). Durant une épreuve de grimpe, vous pouvez perdre 400 calories pour une heure de pratique. Si cette discipline permet de perdre du poids tout en musclant votre corps, il comporte toutefois quelques risques que sont : la chute et les blessures. Vous devez en réalité aimer la confrontation avec la nature et la gravité pour faire de l’escalade.

Le squash, une discipline ultra-physique pour brûler rapidement des calories

Saviez-vous combien de calories brûle-t-on en faisant 1 heure de squash ? D’après plusieurs études, vous perdez 850 calories par heure avec cette activité physique. Ce sport est idéal pour se défouler et travailler son endurance. Une séance de squash est rythmée par des accélérations et des échanges intenses.

En étant constamment en mouvement, vous brûlez un maximum de graisses. Si vous avez des troubles cardiaques, vous ne devez pas pratiquer ce sport sans consulter un professionnel de la santé. Il est plus que souhaitable d’avoir un coach pour ce sport. Ainsi, vous aurez des conseils plus avisés pour mieux maigrir.

Le cyclisme, un sport qui participera à la réussite de votre programme de perte de poids

Le cyclisme puise énormément dans vos ressources et vous permet de perdre progressivement et durablement du poids. C’est un sport d’endurance qui booste l’activité cardiaque et active la fonte des graisses. Au début, vous pouvez démarrer en douceur et après moduler le rythme au fur et à mesure que le besoin se fera sentir. Dans tous les cas, ce sport est utile pour tous ceux qui souhaitent retrouver une bonne condition physique sans grande peine.

En dehors de ces catégories d’activités (individuelles), vous avez les sports collectifs comme le football, le handball et le basketball. Ces sports permettent une dépense calorique importante en une heure. Quoi qu’il en soit, tous ces exercices physiques doivent être accompagnés d’une bonne hygiène alimentaire.

Prenez le temps pour vous reposer et vous relaxer

Le surpoids empiète sur la qualité de vie de ceux qui en sont sujets. Vous n’êtes pas génétiquement condamné à être gras. Ne vous laissez pas envahir par le désespoir si vous ne perdez pas de poids après des mois de régime et de sport. C’est peut-être parce que vous négligez la récupération après des activités physiques exténuantes que votre état ne s’améliore pas. Les nutritionnistes et plusieurs professionnels de santé s’accordent à dire qu’il faut en dehors de votre programme austère, vous reposer et vous relaxer.

Dormez suffisamment

Le manque de sommeil influence négativement votre poids. De nombreux scientifiques s’inscrivent dans cette logique. Parmi ceux-ci, figurent certains chercheurs d’Université de Laval. Ils soutiennent dans “The Canadien Medical Association Journal“ que le sommeil est une donnée qui ne doit pas être négligée chez un patient atteint d’obésité. Selon les études publiées dans cette revue, plus vous dormez, plus vous aurez de chances de perdre davantage de poids.

La nuit, l’organisme produit une hormone de croissance qui aide à la récupération nerveuse et musculaire. Elle donne aussi l’ordre à notre organisme d’utiliser les graisses pour fournir de l’énergie puis qu’en ce moment tout notre corps est au repos. Un sommeil de bonne qualité et suffisamment long implique une grande production de cette hormone. En conséquence, vous allez mincir avec grande célérité.

Écoutez de la musique

Savez-vous que la musique peut vous aider à affiner votre silhouette ? Bien évidemment, une musique relaxante améliore l’assimilation des aliments mais pas que. Elle réduit de manière considérable les effets négatifs comme les crampes et la baisse d’énergie. Lorsque vous écoutez de la musique, votre corps se relâche et produit de la sérotonine. Cette substance facilite l’amaigrissement.

Par ailleurs, la musique relaxante inhibe le stress et vous permet de vous débarrasser des pensées morbides ou anxiogènes. Ce faisant, l’organisme réduit la production de cette hormone de stress (cortisol) qui n’a rien de gratifiant pour votre poids. Il vous revient de choisir la musique que vous jugez relaxante peu importe son style musical et de l’écouter pendant 30 min.

Favorisez les activités de détente

Outre la musique, toutes les activités qui vous permettent de vous éloigner du train-train quotidien et de vous détendre peuvent aider à maigrir. L’une d’elles ayant fait ses preuves est le Yoga. Cette activité de relaxation met en symbiose le corps et l’esprit. Elle permet de libérer les tensions et de se débarrasser des toxines. Mêlant pratiques respiratoires et exercices physiques, c’est une méthode qui remodèle votre corps.

Que retenir ?

Plusieurs personnes ne parviennent pas à opérer un changement physique (perdre du poids) malgré un régime et un programme d’entraînement rigoureux. Si vous n’avez pas le résultat escompté, c’est peut-être à cause d’une mauvaise alimentation ou d’un régime hypercalorique. Si vous avez atteint le poids idéal, il vous serait également difficile de perdre quelques kilos. D’autres facteurs tels que la rétention ou un dysfonctionnement hormonal sont des pistes à explorer en cas de stagnation de poids. À noter que la musculation vous fait perdre de la masse graisseuse et non du poids (le muscle gagné est plus lourd que la graisse).

Dans tous les cas, il existe des astuces pour retrouver la ligne et avoir le corps dont vous rêvez. Pensez première à modifier vos comportements alimentaires. Il suffit de consommer assez de fruits et légumes, de boire assez d’eau, de manger lentement et d’éviter de dîner trop tard. Si votre but est de maigrir efficacement, il existe de meilleurs sports pour avoir un bon rendement. La marche, le saut à la corde, la natation, le squash, l’escalade et le cyclisme en sont quelques exemples. N’oubliez pas également de prendre le temps nécessaire pour vous reposer et vous relaxer (dormir assez et écouter de la musique).

L'actualité à ne pas manquer

Conseils-Sport.fr, 2022