Logo Conseils-Sport.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Sport.fr, 2021

Calculateur IMC pour homme : connaissez votre poids idéal gratuitement

  1. Calculer son IMC >
  2. Homme
Homme assis sur un appareil de musculation

L’aspect physique d’une personne fait partie des éléments qui informent sur son état de santé. Le facteur qui attire beaucoup plus l’attention est la masse corporelle du sujet. Lorsque ce dernier présente une ligne très affinée, l’opinion populaire en déduit qu’il est en sous-poids. Par contre, lorsque l’inverse se produit avec des formes généreuses, on parle de surpoids. Cependant, plusieurs paramètres sont à prendre en considération pour tirer de telles conclusions. Il s’agit de l’utilisation de certaines variables pour aboutir à un résultat comme l’IMC. C’est ce dernier qui renseigne sur l’état morphologique d’un individu. Il est donc important de savoir le calculer, mais aussi de connaitre la valeur idéale qu’elle doit avoir, surtout si vous êtes un homme. Profitez sur cette page de notre calculateur gratuit réservé aux hommes.

Je calcule mon IMC

Mon IMC est de : {{ imc }}
{{ interpretation.resultat }}
Curseur
Balance pour se peser avec deux pieds dessus
En fonction de votre réponse, ça pourrait vous intéresser :
Image miniature de l'article

{{ article.post_title }}

{{ decodeHTMLEntities(article.excerpt) }}

Qu’est-ce que L’IMC pour homme : origine et utilité pour la santé

L’IMC est un sigle qui désigne l’Indice de Masse Corporelle. Il s’agit d’une donnée qui renseigne sur la forme physique ou la corpulence d’une personne. Il utilise des informations comme la taille et le poids d’un sujet pour fournir des résultats totalement objectifs. En clair, il s’agit du rapport entre la taille et le poids d’un homme.

Ses origines remontent au XVIIIe siècle avec les travaux du mathématicien et statisticien Quételet. Il était connu sous l’appellation de « l’indice de Quételet » en honneur à son créateur. Il faut attendre les années 1972 pour voir apparaître pour la première fois le sigle IMC. Depuis lors, on parle de l’indice de masse corporelle pour déterminer la corpulence d’une personne.

Cette donnée est très utilisée par les professionnels de la santé pour déterminer objectivement l’état morphologique des patients. En clair, l’IMC est une valeur qui vous permet de connaitre votre masse corporelle et la réguler. En l’apprenant, vous saurez à quels risques de maladie vous êtes exposé ou non. Cela s’avérera utile pour envisager des mesures à prendre pour maintenir une parfaite santé.

Il s’applique aussi bien à l’homme adulte qu’à la femme, mais pas aux enfants. Cependant, les données varient d’un sexe à un autre, agissant ainsi sur l’IMC de chacun d’eux. Ainsi, celui de l’homme est différent de celui d’une femme au même âge. En outre, l’IMC peut s’avérer inexact par moment, car il ne fait pas la différence entre la graisse et les muscles. Cette remarque se reflète généralement chez les sportifs.

Par ailleurs, il faut ajouter qu’un homme qui présente un IMC élevé est beaucoup exposé à des risques, comme des problèmes :

  • Respiratoires ;
  • Cardio-vasculaires ;
  • D’articulation.

Il s’agit donc d’une donnée sur laquelle il faut être assez rigoureux pour maintenir un bon état de santé. Pour cela, la première condition est de savoir le déterminer. Vous pourrez ainsi réaliser si vous avez quelques kilos de trop ou pas.

Comment est calculé l’IMC pour un homme + les avantages/les limites

Pour connaitre l’indice de masse corporelle d’une personne, il faut utiliser une formule universelle. Deux variables s’avèrent nécessaires dans l’obtention du résultat escompté. Il s’agit de la taille de l’homme évaluée en cm ou en m et de son poids estimé en kg.

Pour utiliser ces données pour déterminer l’IMC, il faut partir de la formule suivante : IMC= Poids (kg)/Taille (cm)².

Essayez d’appliquer cette règle à un homme dont la taille fait 1,75 mètre et dont le poids fait 70 kg. La valeur de son IMC s’élèvera à 22,9 et il sera considéré comme une personne de corpulence normale. Vous pouvez avoir accès à une calculatrice en ligne pour connaitre gratuitement votre IMC.

L’utilisation de cette formule présente plusieurs avantages pour celui qui l’emploie. Elle est facile à mémoriser et n’implique pas trop de variables (tailles et poids). Il s’agit d’une méthode universelle et les résultats ainsi obtenus peuvent s’avérer utiles à l’internationale. De plus, il permet de repérer avec aisance sa position dans le tableau de classification mondial.

En revanche, il faut préciser que cette méthode de calcul présente des insuffisances sur plusieurs plans. Premièrement, la formule ne prend pas en compte la silhouette du sujet. Elle se base sur deux aspects, mais ne tient pas compte d’un grand nombre de paramètres qui peuvent agir sur la masse corporelle. La différence entre la graisse et les muscles n’est pas réalisée avec cette technique.

Deuxièmement, il faut dire que cette formule est un peu trop objective. Elle ne se base ni sur l’aspect physique ni sur l’activité sportive de la personne. Elle n’est donc pas adaptée pour déterminer l’IMC d’un athlète. Autrement, un joueur de rugby présentant une valeur de 31 sera considéré comme une personne en surpoids. Cette conclusion se révèlera alors erronée.

En outre, il faut ajouter que l’IMC ne prend pas en compte les liquides présents dans l’organisme. Ainsi, en cas de déshydratation, la courbe de sa valeur peut connaitre une chute importante. Par contre, en cas de présence d’œdèmes, on assistera à un phénomène inverse. Les données révèleront un état de surpoids même si ce n’est pas le cas. De la même manière, le calcul ne se fait pas non plus en fonction de la masse osseuse du sujet.

Par ailleurs, il existe plusieurs autres méthodes de calcul pour déterminer la masse corporelle de l’homme.

La formule de LORENTZ

Avec cette technique, le calcul du poids est fait en tenant compte du sexe de l’individu. Il est idéal pour le genre masculin et ne se révèle valable que pour un sujet dans la tranche de 18 à 65 ans. Il faut noter qu’elle est peu utilisée et ne convient ni aux athlètes ni aux femmes enceintes. Elle n’utilise pas non plus les paramètres tels que l’âge, l’ossature et la morphologie.

Le calcul de CREFF

Cette méthode en plus du sexe inclut les facteurs de l’âge et de la morphologie. Votre poids idéal sera défini différemment si vous êtes mince, normal ou large. Toutefois, il faut noter que les résultats ne sont pas totalement fiables, car ils s’avèrent non objectifs.

La formule de MONNEROT-DUMAINE

Cette méthode fait recours à la masse musculaire et la masse osseuse pour définir la corpulence d’un individu. Pour effectuer le calcul, il suffit de prendre la mesure de la circonférence du poignet. Cette donnée témoigne efficacement de l’ossature d’une personne et de sa masse musculaire. En revanche, elle demeure aussi subjective que les autres techniques.

Par ailleurs, il faut noter que la seule formule considérée à l’échelle internationale est celle de l’IMC. Les données obtenues par ce calcul vous permettront de savoir si vous êtes dans la norme prévue.

L’IMC idéal en France pour un homme

Même si le phénomène est moins fréquent en France que dans la plupart des pays occidentaux, il attire tout de même l’attention. L’augmentation des risques d’accès à l’obésité et au surpoids constitue un problème majeur dans le pays. Depuis 1980, la situation commence par inquiéter les autorités publiques, car elle représente une porte ouverte à plusieurs pathologies. En dehors des problèmes articulaires, des maladies cardio-vasculaires, le sujet peut souffrir d’un cancer ou du diabète.

Les derniers recensements effectués sur le phénomène montrent une grande prévalence à l’obésité et au surpoids chez les hommes. D’après les statistiques issues de cette étude, les données révèlent que 41 % de la population masculine est en excès de poids. 15 % du reste de ce genre souffrent de l’obésité. Cela représente un total de 56 % de cette partie du pays se trouvant en surcharge pondérale.

Par rapport aux femmes, il s’agit d’un taux assez élevé qui ne manque pas d’inquiéter les autorités du pays. Néanmoins, cela n’a pas l’air de déranger la grande majorité des hommes. Cela s’explique par le fait qu’ils ne s’en rendent pas vite compte à cause de la répartition de leur graisse corporelle.

En effet, les hommes possèdent plus de zones à muscles que de zones grasses. Les graisses sont alors stockées dans les parties réservées aux muscles telles que le ventre, le cou, le bras et la poitrine.

Pour réduire ce taux qui est considéré comme trop élevé, les professionnels de la santé sensibilisent sur le problème. Ils informent la population sur l’indice de masse corporelle idéal pour un sujet mâle. Une valeur conventionnelle est alors définie pour garder les hommes en parfaite forme physique. Ainsi, pour une personne normale, l’IMC doit être compris entre 18,5 et 24,9.

Une telle donnée témoigne de la bonne répartition de la masse corporelle. Par contre, si vous vous retrouvez à une valeur inférieure à celle-ci, la limite française n’est plus respectée dans ce cas. Vous intégrez ainsi la catégorie des personnes maigres. L’inverse vous classera dans le rang des sujets en surpoids.

En effet, un IMC hors normes représente un danger pour votre santé. Dans ce cas, l’idéal serait d’en tenir compte pour définir un régime alimentaire avec votre médecin. Celui-ci sera accompagné des activités physiques adaptées à votre cas, pour diminuer ou augmenter votre poids.

Toutefois, il est important de ne pas oublier les paramètres qui influencent les données. Même si celles du calcul s’avèrent réelles, ne vous y fiez pas les yeux fermés. Gardez toujours à l’esprit que l’IMC ne donne qu’une première impression de la masse corporelle. Vous pouvez accompagner cela d’une prise de votre tour de taille pour plus de précision.

Calcul de l’IMC : les 7 ou 8 interprétations des résultats selon l’OMS

Si la valeur idéale de l’IMC en France est comprise entre 14,5 et 24,9, qu’en est-il des autres situées en dehors de cet intervalle ?

En réalité, plusieurs niveaux de l’IMC sont à prendre en compte pour déterminer votre état de santé. À partir de 1997, L’Organisation mondiale de la santé (OMS) les utilise pour construire un tableau de classification des masses corporelles. Celui-ci présente chaque catégorie d’IMC et l’interprétation qui va avec. On y trouve 4 grandes catégories selon la valeur obtenue. Celles-ci sont détaillées en 8 interprétations officielles.

L’insuffisance pondérale sévère

L’OMS classe un IMC inférieur à 16,5 dans le rang des insuffisances pondérales. Elle estime qu’une personne présentant une telle valeur est sujette à une maigreur sévère qui s’explique par la famine. Il s’agit d’un cas critique qui sollicite l’intervention immédiate d’une alimentation équilibrée.

Pour l’Organisation mondiale de la santé, les personnes se trouvant dans cette catégorie sont exposées à un risque élevé de mortalité. L’état de santé de celles-ci se trouve menacé en permanence, car elle souffre de malnutrition.

L’insuffisance pondérale modérée

Cette tranche concerne les sujets ayant un indice de masse corporelle situé entre 16,00 et 16,99. Les autorités du secteur sanitaire les classent dans le rang des personnes maigres. Elles considèrent que ces dernières ne possèdent aucune réserve bénéfique à leurs corps en cas de maladie. Les risques de mortalité sont aussi très élevés pour ces individus. Ils sont également exposés à diverses formes de pathologies liées à leur état.

L’insuffisance pondérale légère

Ce cas concerne ceux qui se retrouvent entre 17.00 et 18,49 kg/m comme IMC. Il s’agit généralement des personnes très minces qui ont une grande taille. Les hommes situés dans cette tranche sont des sujets à risque, soumis à des régimes alimentaires non équilibrés. Ils sont facilement atteints par toute forme de maladie et ils maintiennent difficilement une bonne santé. Il s’agit en général des anorectiques, qui optent pour la minceur.

La Corpulence normale

Selon les autorités sanitaires mondiales, l’IMC idéale pour l’homme se retrouve dans cette tranche. Il est compris entre 18,5 et 24,9 est encore appelé poids idéal. Les médecins apportent des conseils pour maintenir cet IMC afin d’avoir une parfaite santé.

Avoir une telle valeur d’indice de masse corporelle signifie que vous possédez une santé normale. Ainsi, vous n’êtes plus exposé à des risques de maladie. De plus, cela montre que vous avez une bonne morphologie qu’il faut entretenir au quotidien.

La préobésité

Lorsque la valeur de l’IMC atteint la barre de 25, on assiste à un cas de préobésité. Cela signifie que la charge d’obésité commence par apparaître avec les premiers signes au niveau des abdos. À ce moment, il est important de surveiller votre alimentation. Entre 25 et 29,99, il faut commencer par penser à une conversion du régime alimentaire. De plus, l’adoption d’une vie saine peut s’avérer utile et préventive.

L’Obésité de classe I

Ici, on se retrouve dans la tranche de 30 à 34,99 et on parle déjà de l’obésité. Même si elle n’est pas avancée, elle est à une étape où la santé d’un homme se trouve menacée. Les risques de maladie sont de plus en plus élevés et chez les jeunes âgés de moins de 30 ans. Lorsqu’un jeune garçon de moins de 18 ans se retrouve dans cette catégorie, le taux de mortalité se révèle assez élevé.

L’obésité de classe II

À partir de 35 jusqu’à 39,99, l’IMC indique un état morbide pour le sujet. On remarque une hausse considérable du taux de mortalité chez les jeunes. Les personnes les moins en danger sont les hommes de plus de 85 ans.

L’obésité de classe III

À partir de 40 et au-delà, on assiste à un niveau très élevé de l’obésité. Ces individus sont sujets à plusieurs catégories de maladies mettant en danger leur vie. Cet état peut être atténué par une intervention chirurgicale (opération bariatrique).

Conclusion

L’IMC est un indicateur gratuit de votre masse corporelle. Il ne prend pas en compte tous les paramètres tels que le sexe, l’âge et la morphologie de la personne. Cependant, il apporte des données utilisables qui donnent un premier aspect sur votre état de santé. Cela vous permettra dorénavant de compter le nombre de calories que vous prenez au quotidien.

Conseils-Sport.fr, 2021