Logo Conseils-Sport.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Sport.fr, 2021

Comment calculer son indice de masse corporelle (IMC) ?

  1. Calculer son IMC >
  2. Comment calculer son IMC ?
Comment calculer son imc

L’indice de masse corporelle encore appelé IMC est une unité de mesure très utilisée pour apprécier la santé physique des personnes. Selon l’OMS, 21% des cas de cardiopathies ischémiques, 23% des cas d’AVC, 39% des cas d’hypertension et 58% des cas de diabète de type 2 sont associés à un IMC élevé. En effet, l’utilisation de l’IMC ne date pas d’aujourd’hui. Elle remonterait aux années 1830, mais ce n’est qu’en 1920, qu’il se fera connaître de la communauté des médecins cliniciens. Des dizaines d’années plus tard, il sera approuvé et adopté par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Connu comme le seul indice de corpulence, il vous permet de savoir si vous êtes en situation de maigreur, de surpoids ou encore d’obésité. Vous êtes athlète et avez beaucoup de mal à calculer votre IMC et à le suivre ? Différentes techniques s’offrent à vous. Ce guide vous apporte toutes les informations nécessaires pour y parvenir.

Je calcule mon IMC

Mon IMC est de : {{ imc }}
{{ interpretation.resultat }}
Curseur
Balance pour se peser avec deux pieds dessus
En fonction de votre réponse, ça pourrait vous intéresser :
Image miniature de l'article

{{ article.post_title }}

{{ decodeHTMLEntities(article.excerpt) }}

Qu’est-ce que l’IMC ?

Indice de Masse Corporelle

Avant d’en venir au calcul, il est important de mieux comprendre ce que l’on entend par IMC. L’Indice de Masse Corporelle est un indicateur développé à l’origine par le sociologue et fondateur de l’observatoire royal de Belgique, Adolphe Quetelet. Ce dernier a remarqué après de nombreuses investigations que le poids était proportionnel au carré de la taille. C’est ainsi qu’il a mis au point l’indice de masse corporelle qu’il avait nommé à l’époque ‘’indice de Quetelet’’.

L’IMC est un indicateur de la santé physique. En effet, il permet d’avoir une idée du taux de gras corporel. Cependant, puisque les problèmes de santé enregistrés résultent d’une accumulation des matières grasses, il permet indirectement de juger la santé physique des individus. C’est ainsi qu’il a mis au point une formule orientée sur la masse corporelle. Il l’avait nommé à l’époque ‘’indice de Quetelet’’.

L’IMC est un indicateur de la santé physique. En effet, il permet d’avoir une idée du taux de gras corporel. Cependant, puisque les problèmes de santé enregistrés résultent d’une accumulation des matières grasses, cet indice permet indirectement de juger la santé physique des individus.

Quels sont les facteurs de variation de l’IMC ?

Différents facteurs font varier l’IMC. Il s’agit entre autres de l’âge, le sexe, l’origine ethnique, le poids, la taille, le tour de la taille, la morphologie, l’alimentation et les activités physiques exercées.

L’âge

L’âge est l’un des facteurs auxquels on prête attention quand on calcule l’IMC. En effet, un enfant ne peut pas avoir le même Indice de Masse Corporelle qu’un adolescent ou un adulte puisqu’ils n’ont pas les mêmes activités métaboliques. Plus explicitement, l’enfant a une activité métabolique plus élevée que l’adolescent ou encore l’adulte. Ses besoins sont plus importants.

Par ailleurs, les dépenses en gras varient suivant l’âge. Il est donc normal que l’enfant ait un taux de gras corporel différent de celui de l’adolescent ou de celui de l’adulte.

Le sexe

L’IMC varie aussi en fonction du sexe. En effet, des études ont montré que les femmes avaient plus de masses grasses dans le corps que les hommes. Le taux de gras n’est donc pas le même chez les filles que chez les garçons.

Les facteurs environnementaux

Des études ont été réalisées afin d’identifier la marge dans laquelle doit s’inscrire l’IMC pour une bonne santé. Elles ont abouti à la conclusion selon laquelle les normes de l’Indice de Masse Corporelle varient d’un peuple à un autre. Les habitudes, l’environnement ou la génétique de chaque civilisation influent sur cet indice. Il ne faut donc pas considérer la même norme d’IMC pour toutes les populations. Les valeurs d’IMC élevées en France peuvent tout à fait ne pas être si criardes aux États-Unis.

Le poids et la taille

L’IMC dépend grandement du poids. Il est le facteur qui fait le plus varier l’IMC. On comprend donc pourquoi il sert de variable de base pour le calcul de l’Indice de Masse Corporelle. D’ailleurs, ce dernier n’est qu’une autre façon d’estimer votre poids avec plus de précisions.

Quant à la taille, elle est l’autre variable prise en compte lors du calcul de l’IMC puisqu’elle a une incidence importante sur ce dernier.

Le tour de taille

Même si la taille est essentielle dans le calcul de l’indice de corpulence, elle ne suffit pas toujours à bien apprécier la répartition de graisses chez un individu. C’est à ce niveau qu’intervient ce facteur. Par le tour de taille (indice de minceur ou de surpoids) on peut avoir un aperçu de la répartition de graisses. Même si l’estimation reste vague, elle peut quand même s’avérer utile. Ainsi, en fonction du tour de taille, l’IMC peut différer.

La morphologie

La morphologie est une autre variable qui influe sur l’IMC puisqu’elle a un impact considérable sur ce dernier. Ce n’est sans doute pas une coïncidence si cet indicateur est encore baptisé indice de corpulence. Un individu à morphologie normale ne peut pas avoir le même indice qu’un bodybuilder.

Le degré d’activité physique

L’activité physique fait aussi varier l’IMC. Cela est dû au fait qu’elle stimule le métabolisme de l’individu. De ce fait, l’athlète dépense plus de gras que le sédentaire. Ce dernier aura donc tendance à présenter un IMC plus élevé qu’un sportif.

L’alimentation

Vous devez déjà imaginer l’impact de l’alimentation sur l’IMC. En effet, le gras ne peut provenir que de l’alimentation. Il est donc évident que l’individu prenant des aliments chargés de lipides ait un indice élevé que celui qui consomme moins de nourritures caloriques.

Comment calculer l’indice de masse corporelle ?

calculer imc

Il existe différentes formules de calcul de l’indice de corpulence. Au nombre de celles existantes, se distingue la formule classique de Quebelet. Selon celle-ci, il est égal au rapport du poids par (taille*taille) avec le poids en kilos et la taille en centimètres.

En 2013, des scientifiques de l’Université d’Oxford ont remarqué que cette formule présentait quelques limites de précision. Avec l’aide des méthodes mathématiques, ils ont donc mis sur pied une formule, mais pas un nouveau calcul. Cette dernière stipule que l’IMC est égal à1,3*poids/ taille2,5 avec le poids en kg et la taille en cm.

Vous pouvez faire les calculs de différentes façons. Mais quelle que soit la technique, les mêmes formules sont utilisées.

Comment calculer votre IMC avec une calculatrice ?

calculer IMC avec calculatrice

Avec une calculatrice, vous avez le choix entre la formule classique et celle proposée par l’Université d’Oxford. Néanmoins, compte tenu de la limite de puissance de la calculatrice, celle classique est préférée.

IMC = Poids/(taille*taille) avec le poids en kg et la taille en cm

Ainsi pour connaître le poids d’une personne de taille 1,75 m et de poids 72 kg, vous aurez à :

  • convertir 1,75 m en cm soit 175
  • multiplier 175 par 175
  • enregistrer le résultat
  • diviser 72 par le résultat obtenu.

Si vous êtes un as du maniement de la calculatrice, vous pouvez faire le calcul directement. Il vous suffira de mettre la taille au carré et de diviser le poids par ce dernier en même temps. Vous obtiendrez alors un résultat de 23,5.

À présent, vous savez comment calculer votre indice de masse corporelle ou celui d’un proche avec une simple calculatrice.

Comment calculer gratuitement votre IMC avec notre calculateur en ligne ?

 calculer gratuitement IMC

L’autre méthode de calcul de l’IMC quand vous ne voulez pas utiliser une calculatrice est celle qui utilise notre logiciel calculateur en ligne. Les principaux avantages de cette méthode sont la facilité et la précision. En effet, sur le site, des champs sont disponibles pour recevoir vos valeurs de poids de corps en kg et de taille en cm. Un algorithme se charge ensuite de faire le calcul pour vous. Les deux formules de calcul peuvent être utilisées par le logiciel.

Avec cette technique, le résultat est plus précis puisque les algorithmes ont une puissance de calcul supérieure à celle de la calculatrice. Si vous voulez donc de la précision dans le calcul de votre IMC, cette méthode est celle qui vous faut. En plus, le calcul vous est fait gratuitement. Vous n’avez pas à dépenser ou à recourir à une calculatrice. Il ne faut que votre poids et votre taille.

Certains sites demandent plus d’informations afin de rendre encore plus précis votre résultat. Vous pourrez donc indiquer votre âge, votre sexe, votre nationalité, etc. Bien entendu, vos informations resteront confidentielles.

Pourquoi calculer votre IMC ?

Le calcul de l’IMC n’est pas une entreprise vaine puisqu’il a un but précis. La plupart du temps, il est calculé pour évaluer la perte ou la prise de poids avec plus de fiabilité. Il permet de savoir si votre poids est normal ou si vous êtes en situation de surpoids, d’obésité ou de maigreur. Il est utilisé en complémentarité avec le poids brut pour indiquer la santé physique et psychique d’une personne. On parle de santé psychique parce qu’un individu avec un indice très bas peut en réalité souffrir de troubles du comportement alimentaire.

De façon plus générale, l’IMC est utilisé par de nombreux médecins pour anticiper les risques de santé liés à la corpulence. En effet, une corrélation existe entre l’indice de masse corporelle et les maladies mortelles (diabète, hypertension, cancer, maladies cardiovasculaires, etc.). Selon Prospective Studies Collaboration, le taux de mortalité est plus faible lorsqu’il se situe entre 22,5 et 25. De même, il est plus élevé lorsque l’IMC est en excès (30 voire 40). Cela dit, le calcul de l’IMC vous aide à vous suivre dans votre régime et à atteindre votre poids idéal.

Comment interpréter votre IMC ?

interprétation IMC

L’interprétation de qualité de l’IMC n’est pas à la portée de tous. Si vous voulez une meilleure interprétation, vous devez prendre rendez-vous auprès d’un médecin généraliste. Vous aurez ainsi un avis médical bien justifié. Vous pouvez également profiter de cette occasion pour demander des conseils.

Lorsque la valeur est :

  • inférieure à 15, vous êtes en situation de carence ou d’insuffisance
  • entre 15 et 18,5, vous êtes maigre
  • entre 18,5 et 25, vous avez un poids normal
  • entre 25 et 30, vous êtes en surpoids
  • entre 30 et 35, vous souffrez d’obésité modérée
  • entre 35 et 40, vous souffrez d’obésité sévère
  • au-delà de 40, vous souffrez d’obésité morbide.

Le plus souvent, plus l’indice sort de la normale, plus élevé est le risque de développer une maladie. Il est donc essentiel de vite consulter un médecin. Vous pouvez aussi envisager de consulter un nutritionniste si votre IMC est en dessous de 18.

IMCInterprétationRisque
En dessous de 15DénutritionTrès important
15 à 18,5MaigreurAccru
18,5 à 25Poids normalFaible
25 à30SurpoidsÉlevé
35 et plusObésitéTrès important

Y a-t-il des limites au calcul de l’IMC ?

Même si cet indice permet d’évaluer facilement la prise pondérale d’un individu, il présente quelques limites. En effet, lors du calcul de l’IMC, tous les facteurs ne sont pas pris en compte. Il s’agit par exemple de l’alimentation, de l’activité physique et de l’historique du poids. Bien que cet indice donne une orientation au sujet du taux de gras, il ne permet pas d’apprécier comme cela se doit la répartition des masses grasses. De plus, compte tenu du fait que l’accumulation du gras est un facteur de risque pour la santé, il est difficile de se prononcer.

La fausse sécurité est un autre problème qui se pose lorsqu’on recourt à l’indice de corpulence. En effet, les individus ayant calculé leur indice et qui ont eu un résultat normal se disent à l’abri du risque. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Ils peuvent être toujours malades, mais avec un risque moins élevé.

Le calcul de l’IMC chez les sportifs pose aussi de nombreux problèmes puisque les résultats de calcul ne sont pas toujours fiables. En effet, leur importante masse musculaire vient fausser les résultats. On a tendance à les classer dans la catégorie des surpoids, ce qui n’est pas souvent le cas.

L’IMC ne différencie pas le poids des muscles de celui des graisses. Il prend en compte tout ce qui est poids alors que la masse musculaire ne représente pas en réalité un risque comparé au poids du gras. Il faudra donc procéder à de nouveaux calculs et faire des ajustements pour ne pas faire une fausse interprétation.

En bref, le calcul de l’IMC est d’une réelle importance dans l’évaluation des risques de santé. Les valeurs obtenues sont toutefois à prendre avec des pincettes dans certaines circonstances.

Conseils-Sport.fr, 2021